L’Agence doit, au préalable, être titulaire de l’agrément spécifique délivré par la Préfecture.

L’activité de l’agence consiste, à mettre à la disposition provisoire d’utilisateurs, à titre onéreux, des mannequins qu’elle embauche et rémunère à cet effet.

L’agence en qualité d’employeur des mannequins qu’elle met à la disposition des utilisateurs, assume toutes les obligations, responsabilités et charges lui incombant.

L’agence doit immatriculer le mannequin à la sécurité sociale, contracter une assurance responsabilité civile pour couvrir les éventuels accidents et dommages qui pourraient être causés par les mannequins mis à la disposition des clients utilisateurs.

L’activité de l’agence consiste également à négocier et à gérer l’ensemble des cessions de droits à l’image du mannequin.

L’agence doit être dûment mandatée par le représentant légal du mannequin mineur disposant de l’autorité parentale.

Le mannequin n’est inscrit dans le fichier de l’agence qu’après signature du contrat de mandat.

Le rôle de l’agence est d’assurer la promotion de l’enfant mannequin auprès des clients utilisateurs.

L’agence demande aux parents de l’enfant de lui fournir très régulièrement des photos « amateurs » de bonne qualité de ce dernier.

En possession des photos et documents nécessaires, l’agence peut alors commencer à proposer l’enfant aux clients utilisateurs qui ont besoin de s’assurer le concours d’un mannequin enfant pour l a réalisation d’une prestation (photo, défilé, film publicitaire).

Le client (photographe, annonceur, directeur de casting) demande à l’agence de lui proposer le ou les enfant(s) qui correspondent à ses besoins … plusieurs critères entrent en compte : hauteur, taille vêtement, pointure, couleur des cheveux, de peau etc…..

En fonction de la demande, l’agence envoie les photos des enfants qui se trouvent dans son fichier et le client fait ce qu’on appelle une pré sélection photos.

Une fois cette étape passée, l’agence contacte les parents des enfants pré sélectionnés.

L’agence donne par téléphone les informations suivantes :

  • Produit, nom de la marque,

  • Casting en vue de photos ou d’un film publicitaire, ou d’un catalogue

  • Date, heures et lieu du casting

  • Date du tournage ou des prises de vues

Les castings ne sont pas rémunérés et les frais de déplacement, ne sont pas remboursés.

Un casting peut également se faire sur RDV. Cela arrive quand il est question d’un film ou d’un tournage publicitaire. Les enfants ont en général quelques phrases à apprendre et il est donc plus facile de prendre des RDV.

Un casting ne dure que très peu de temps,  quelques minutes tout au plus !

Une autre possibilité : le direct booking, l’Agence propose l’enfant directement au client sur présentation du book ou des photos de l’enfant.

Ensuite, le client mettra une option ou non sur l’enfant à l’Agence.

Trois cas de figure :

  • Votre enfant n’est pas retenu, le bookeur ne vous rappellera pas.

  • Votre enfant est mis en option, votre enfant plaît au client mais celui-ci n’a pas encore fait son choix définitif, l’Agence vous demandera de bloquer la date ou l’enfant serait susceptible d’être retenu.

Les options peuvent être mises sur plusieurs mannequins pour le même rôle.

  • L’Agence vous rappelle dés que la décision est prise par le client de booker l’enfant. (booké signifie que l’enfant va recevoir un contrat de travail et qu’il représentera la marque du client).

Vous  devez être impérativement à l’heure le jour du shooting. et prévenir l’Agence de tout retard, ou si l’enfant est malade.

L’aspect de l’enfant ne doit pas changer entre le moment ou l’option a été posée et le jour du shooting. Pas de coupe de cheveux, pas de perte de dents etc………..

Le jour du shooting ou du tournage, n’oubliez pas d’apporter un petit encas, une boisson et des jouets ou des livres  au cas où il y aurait de l’attente.

Soyez détendue si vous voulez que votre enfant le soit aussi.

Votre enfant fera connaissance avec les personnes du plateau et le photographe qui essaieront de le mettre en confiance.

Ensuite, l’enfant passera dans les mains d’une coiffeuse et maquilleuse, qui lui rajoutera peut être un peu de couleurs sur les joues, puis on l’habillera.

Il sera alors placé devant un décor, puis on attirera son attention vers l’objectif en essayant de le faire rire et de l’amuser.

Les enfants doivent prendre du plaisir à faire des photos. ils ne doivent pas vous sentir stressé dans ce cas, ils auront la pression, un enfant stressé, énervé, trop réservé ou timide ne donnera pas le rendu attendu par le client, vous vous devez de rester le plus loin possible derrière le photographe, et surtout ne pas amener toute la famille pour participer à ce shooting. L’Equipe qui travaille ne doit en aucun cas être gênée dans son travail.

Vous ne devez pas prendre de photos lors du shooting, et dans le cas ou vous auriez l’autorisation de le faire, de ne surtout poster les photos sur les réseaux sociaux type Facebook ou Instagram , il vous faudra au préalable l’accord du client. Une campagne ne doit pas être vue avant sa sortie officielle et le client doit être le premier à pouvoir diffuser ses images.

Lorsque l’enfant est confirmé  l’Agence vous confirmera la date, et l’heure choisi par le client, elle établira alors un contrat de travail, un contrat de mise a disposition qui doit obligatoirement être signé par les trois partie (le jour du shooting), l’Agence de Mannequin, les parents ou représentants légaux de l’enfant, ce contrat vous sera envoyé par mail au préalable par l’Agence, ainsi qu’au client.

Le contrat de travail  accompagne le  « contrat de mise a disposition» et c’est le contrat qui lie le Mannequin à l’Agence. Il est obligatoire.

Rémunération minimum :

Quelle que soit la catégorie de la prestation, et quelle que soit la durée minima de celle-ci, l’enfant percevra toujours un salaire brut minimum de deux heures dans la catégorie correspondante.

Le salaire de base conventionnel  hors congés payés ne doit être inférieur à 31 % de la somme totale HT facturée par l’agence au client utilisateur. Le pourcentage a été fixé par la Convention Collective.

Une indemnité compensatrice de congé payé est versée pour chaque prestation, quelle qu’ai été la durée de celle-ci ; son montant ne peut être inférieur au dixième de la rémunération totale due au mannequin, selon l’article L 7123-10 du Code du Travail.

Très souvent, le travail du Mannequin donne ensuite lieu à une utilisation de son image

Ces droits sont calculés en fonction des critères suivants :

Affiches – PLV – Passage TV – dépliants etc, etc.

Quantité – Territoire de diffusion – Durée de diffusion et format de diffusion.

Un bordereau de droits à l’image est alors signé entre le Client et l’Agence ainsi qu’entre le Mannequin ou son représentant légal et l’ Agence.

La rémunération des droits ne constitue pas un salaire, en conséquence de quoi elle n’est exigible  qu’après règlement du client de la facture correspondante, ceci a la première utilisation de l’image.

Salaire et Droits :

Pour les mineurs, des comptes seront ouverts par notre Agence à la CAISSE des DÉPÔTS et CONSIGNATION, (Service des enfants su spectacle et des enfants Mannequins)

Dans un deuxième temps, la CAISSE des DÉPÔTS se mettra directement en rapport avec vous afin de déterminer la façon dont vous souhaitez placer l’argent de votre enfant.

Dans la limite de 150,00 euros par année civile la rémunération de l’enfant peut être laissée à la disposition des représentant légaux. Au delà de cette somme une part correspondant à 80% de la rémunération sera versée à la CAISSE des DÉPÔTS et CONSIGNATION,  vous percevrez en tant que Parents ou représentant légal, 20% du montant du salaire de l’enfant.

Le pécule de l’enfant (80%) sera débloqué par la CAISSE DES DÉPÔTS et CONSIGNATION à la majorité de celui-ci.